Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour ? l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Événements TSF
Retrouvez jour après jour les événements TSF, expositions, bourses, ventes, salons en rapport avec la TSF, la reproduction du son, le radioamateurisme, etc. :
> Sur votre agenda...
Le reportage et les photos des événements TSF les plus marquants :
> Comptes-rendus de bourses, expos, etc.
Organisateurs, adhérents... partagez une info avec les radiofilistes
> Annoncer une manifestation
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 

Agenda de la TSF
Comptes-rendus
Annoncer une manifestation
 
<< Retour à la liste des manifestations
6 mai 2006

Riquewihr (68) — ­­Riquewihr 2006

Ce compte-rendu a été publié dans le n° 14 de Radiofil magazine.
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
Pour stopper le défilement, survoler les photos avec la souris. Cliquer sur une vignette pour agrandir.
samedi 6 mai 2006, 7 heures, le soleil se lève et s’étire lentement à l’horizon laissant entrevoir l’espoir d’une belle journée.
 
Sur les trois espaces de l’école Voltaire, de nombreux amateurs de T.S.F. s’affairent à terminer l’installation de leur stand. Les derniers postes sont extraits des véhicules, les tables sont dépliées et posées sur les tréteaux, les auvents, barnums et para-sols (-pluie ?) sont déployés, les caisses de matériels divers disposées sur ou sous les tables.
 
Dans les rues avoisinantes, on peut déjà observer des va-et-vient erratiques d’individus d’une espèce particulière, dont le signe de reconnaissance est primo, qu’ils ont les bras chargés de postes de radio d’un autre âge, et secondo, qu’ils arborent une magnifique banane, signe de leur intense satisfaction d’avoir réalisé une bonne affaire, ou un bon coup de cœur, et rêvent aux heures de plaisir qu’ils vont passer à restaurer et refaire chanter leurs chères machines.
 
Ces postes vont intégrer des véhicules dont les immatriculations font parfois rêver : hormis la représentation de toutes les régions de France, du nord au sud-ouest, en passant par la Breta­gne et le centre, on peut voir des plaques allemandes (voisins ici), belges, néerlandaises, italiennes, suisses, espagnoles, etc. On peut peut-être s’interroger sur l’évasion de notre patrimoine (s’il s’agit de postes français) vers l’étranger ?
 
Pendant ce temps, près de la salle/préau de l’école, sous le barnum blanc, croissants, tartes aux brimbelles1, brioches et autres kugelhofs prennent place sur les tables de la buvette, et déjà l’odeur du café chaud titille les narines encores engourdies du petit matin.
 
Dans la cour, l’aiguille d’un vieux phono gratouille et le pavillon nasille2 La caissière du grand café…
 
Cette fois, c’est parti ! On se sent tout de suite, et avec délice, plongé dans l’ambiance intemporelle de « Riquewihr » ! Intemporelle ? pas tout à fait ! car aujourd’hui, et contrairement aux années précédentes, il fait un temps magnifique, et la journée promet d’être ensoleillée, ce qu’elle sera effectivement !
 
Le président du CHCR, David Zeller, effectue une visite aux exposants pour les saluer et leur souhaiter la bienvenue, tandis que Christian Adam, chargé de l’organisation, aide à placer les derniers arrivants, et a fort à faire, notamment à régler quelques problèmes d’« usurpation » d’emplacement. Mais sa gentillesse calme vite les esprits échauffés, et tout rentre dans l’ordre.
 
Les exposants sont 70 selon les organisateurs, et… un peu plus selon la police municipale, car des personnes, dont la correction n’est pas la qualité première, installent leur stand de manière sauvage et totalement illégale sur la voie publique !
 
Du reste, en Alsace, plus qu’ailleurs encore, on ne badine pas avec la Loi et la discipline. Quelques propriétaires de véhicules garés de manière déplaisante pour la maréchaussée, reviendront chez eux avec un petit souvenir sur un carton CERFA déposé sous leur essuie-glace ! Il faut dire que, même en dehors d’une bourse, se garer sur un passage piéton dans un carrefour n’est pas très civique…
 
M. Zeller accueille chaleureusement les représentants de Radiofil (votre serviteur, accompagné de Marcel Jeanpierre Rfl 4573) et insiste sur la nécessité de renforcer les liens d’amitiés entre nos deux clubs. Radiofil en est particulièrement conscient et va mettre en place un programme permettant aux deux clubs de resserrer leurs liens et d’exister en parfaite harmonie.
 
Le stand Radiofil est donc installé, mais l’absence de boutique se fait sentir, car les ouvrages (hormis le Grand Livre), les CDroms et DVD, et les composants manquent… Un diaporama réalisé par Sylvain Melot (Rfl 2177) présentant les activités de Radiofil passe en boucle sur le PC du club. De nombreux autocollants Radiofil sont distribués, ainsi que des bulletins d’adhésion. Le Grand Livre est toujours aussi apprécié, mais les stocks s’épuisent …
 
De nombreux adhérents (et futurs adhérents ?) visitent le stand Radiofil pour y faire quelques commandes, certains juste pour dire bonjour, un adhérent m’a même offert un ouvrage de Crespin, je le remercie dans ces lignes. Le CDrom Mesure (Rétro­docs 6) semble connaître un beau succès !
 
Dans la salle de l’école, sont disposés les appareils présentés pour le concours annuel du CHCR. De magnifiques postes batterie, dont des Grasset, une réplique de l’émetteur de Marconi, des appareils scientifiques expérimentaux, un ampli de sono à lampes « transco »… Vous pourrez en avoir un aperçu sur les photos.
 
Une permanence secrétariat du CHCR est assurée, ainsi que la représentation de la schémathèque par MM. Gentier et Niglis.
 
À l’extérieur, le déballage habituel, c’est-à-dire de beaux postes, de moins beaux, des nanars, des composants, pièces détachées, boutons, câbles, fils, cordons secteur, antennes « ressorts », CV, potentiomètres, membranes de HP, détecteurs galène, etc. Les photos parlent d’elles-même.
 
Malheureusement, très sollicité par la tenue du stand Radiofil, je ne peux pas détailler chaque exposant, mais un coup d’œil « circulaire » me permet de remarquer que les prix semblent (cela n’est que mon avis) s’être quelque peu assagis par rapport aux années passées ! Par exemple, je remarque qu’un poste en état convenable fin années 40, qui était à 100 euros l’an passé, se vend aujourd’hui de 60 à 70 euros. Peut-être la prolifération de postes sur Ebay fait-elle baisser les prix ? Une étude économique pourrait être menée à ce sujet… Les vendeurs en ont peut-être assez de déballer et remballer à chaque bourse les mêmes postes invendus pour cause de prix surévalué, ou tout simplement par le fait que les porte-monnaie dégonflent de manière inversement proportionnelle au prix des carburants ?…
 
J’ai constaté une bonne humeur générale sur cette bourse de plein air, le soleil ayant largement contribué à cette réussite.
 
L’assemblée générale du CHCR suivie d’un dîner a clôturé cette belle journée. Il reste un an aux organisateurs pour trouver un nouvel emplacement pour la bourse de Riquewihr, car, à l’instar de celle d’Orsay, la commune reprend une partie des terrains pour construire des bâtiments. Nous leur souhaitons bon courage, car il faut maintenir Riquewihr à tout prix…
 
Enfin, je voudrais remercier le président David Zeller, Christian Adam et tous les administrateurs et collaborateurs du CHCR pour leur magnifique organisation, ainsi que pour l’accueil chaleureux qu’ils m’ont fait à titre personnel, ainsi qu’à celui de représentant « officiel » Radiofil.

Jacques Caumeau RFL 846

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017