Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour ? l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Événements TSF
Retrouvez jour après jour les événements TSF, expositions, bourses, ventes, salons en rapport avec la TSF, la reproduction du son, le radioamateurisme, etc. :
> Sur votre agenda...
Le reportage et les photos des événements TSF les plus marquants :
> Comptes-rendus de bourses, expos, etc.
Organisateurs, adhérents... partagez une info avec les radiofilistes
> Annoncer une manifestation
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 

Agenda de la TSF
Comptes-rendus
Annoncer une manifestation
 
<< Retour à la liste des manifestations
2 mars 2005

Charvieu-Chavagneux (38) — Radiofilexpo

Ce compte-rendu a été publié dans le n° 7 de Radiofil magazine.
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
  • photo 5
  • photo 6
  • photo 7
  • photo 8
Pour stopper le défilement, survoler les photos avec la souris. Cliquer sur une vignette pour agrandir.
L’exposition tenue du 2 au 7 mars 2005 dans le local municipal de Charvieu-Chavagneux a connu une bonne affluence.
 
Dès le mardi et jusqu’au vendredi, les enfants des écoles conduits par leurs moniteurs ont pu s’instruire autour des affichettes représentant l’histoire de nos moyens de communication et voir des beaux matériels.
 
Ils ont été particulièrement captivés par les expériences d’électricité statique présentées par notre ami Bernard Thomas toujours fidèle à ce poste qu’il semble adorer. Son fils Damien (8 ans) présentait, avec brio, des expériences d’optique.
 
Après l’électricité statique, les expériences d’électromagnétisme et autres dispositifs électroniques présentés par J.-C. B. Montagné ont subjugué les gamins, en particulier la vision des signaux de leurs voix sur l’écran cathodique.
 
Le pourtour de la salle d’exposition était garni de très nombreux récepteurs de tous les âges. Depuis la planche à pain Atwater-Kent et le récepteur Berrens des années 20 en parfait état de présentation et de fonctionnement, jusqu’aux récepteurs des années d’après-guerre.
 
Les divers exposants qui ont prêté leur collection pour cette exposition méritent des remerciements particuliers :
 
• Monsieur Léon Dézempte qui alignait une imposante collection de récepteurs Ducretet ainsi que des haut-parleurs gigantesques suspendus au sommet du local par les soins de l’équipe municipale. Il présentait aussi le récepteur monté sous sa direction par son épouse Mme Paulette Dézempte qui de son côté recevait les visiteurs en compagnie de Mme Montagné. Ces dames ont enregistré 9 adhésions au club des Radio­philistes de l’Isère qui seront, comme prévu, inscrits d’office à Radiofil.
 
• M. J.-C. Guers avec les postes cités plus haut ainsi qu un très beau Zenith à lampes et un haut-parleur à pavillon Thompson.
 
• M. Roussiau, spécialiste de la collection d’appareils militaires qui donnait des explications précises sur les divers appareils qu’il présentait en fonctionnement à partir d’un émetteur récepteur qui a servi pendant la guerre d’Indochine.
 
• M. Colin et ses amis présentaient la table des phonographes avec un appareil à cylindres de cire que son propriétaire se permettait de faire fonctionner. Les appareils à pavillon donnaient évidemment de meilleurs résultats musicaux avec des disques normaux de 78 tours. Après les sons nasillards de ces appareils, on pouvait passer aux électrophones Teppaz, bien entendu, puisque nous sommes dans la région, dont le rendu musical était plus proche de ce que nous connaissons maintenant.
 
• Jean-Paul Cipierre surprenait les visiteurs par la présentation d’un récepteur que l’on aurait pu croire des années 20 par son aspect extérieur et qui, en réalité, contenait un récepteur à lampes modernes correspondant au montage des années 40 avec des lampes octales. Le constructeur (Jean-Paul Cipierre) avait poussé l’astuce jusqu’à séparer la commande unique du récepteur en deux condensateurs variables comme on le faisait autrefois. L’appareil était bien entendu alimenté par le courant du secteur. Un cadre entièrement reconstruit pour l’occasion avec du fil généralement utilisé pour l’éclairage des vélos complétait l’ensemble.
 
• Nicolas Blazianu avait apporté sa passion avec des téléviseurs d’époque. Depuis le petit téléviseur Pilot Radio avec un écran de 10 cm d’origine USA jusqu’au gros téléviseur Téléavia qui se présente en deux parties distinctes superposées, la partie supérieure qui contient l’écran de 54 cm peut tourner sur elle-même : appareil très « design » pour l’époque (1970), heureusement sur roulettes pour se déplacer dans un salon de dimension suffisante. À côté, un téléviseur Ducretet comportant aussi le récepteur de radio sous une énorme loupe destinée à agrandir l’image de l’écran encore petit et rond des années 1947. Nicolas présentait aussi un téléviseur ouvert en état de fonctionnement sur son tube rond de 30 cm. Ces deux téléviseurs en 441 lignes fonctionnaient à partir d’un magnétoscope comportant une bande d’enregistrements d’époque.
 
• M. Picot, sur la table centrale présentait entre autre : une boîte à outils et un splendide A4 de Ducretet, un cadre-antenne mappemonde Célard (Gre­noble) et un autre Atwater-Kent ressemblant à une très grosse boîte à biscuits en fer.
 
• MM. Cudraz et Siméon, sur la scène, avaient disposé une reconstitution de l’expérience de télémécanique de Branly qui fonctionnait parfaitement, mettant successivement en œuvre un ventilateur, un émetteur HF, etc. Les appareils présentés étaient d’excellentes reconstitutions. Un enregistreur télégraphique était actionné par un radioconducteur de Branly. M. Cudraz avait aussi exposé un grand cadre antenne et un poste batterie en état de fonctionnement.
 
• J.-C. B. Mon­tagné présentait un tableau contenant une collection de lampes de toutes les époques, un tableau montrant divers semi-conducteurs depuis le transistor ou la diode élémentaire jusqu’au circuit à grande intégration. Une place particulière était réservée à une « loupiotte », la triode TM de 1916 présentée dans une petite vitrine bien attachée à la table.
 
Léon Dézempte, chargé des relations avec les médias, avait parfaitement tenu son rôle. Non seulement les journalistes du Dauphiné Libéré et du Progrès de Lyon sont venus nous interviewer et prendre des photographies mais encore France Bleu Isère avait délégué un technicien et une journaliste qui ont passé avec nous la matinée du vendredi pour une émission interactive avec les auditeurs.
 
Ainsi la publicité faite autour de notre manifestation a porté ses fruits puisque le samedi et le dimanche qui ont suivi ont vu le nombre de visiteurs augmenter considérablement.
 
La bourse d’échanges qui se tenait dans la salle voisine le samedi a connu la visite de nombreuses personnes malgré la neige qui était tombée pendant la nuit recouvrant les voitures d’une couche blanche de 10 cm capable d’intimider des visiteurs potentiels qui ont peut-être renoncé à venir et c’est dommage. Toutefois les échanges ont été satisfaisants pour les vingt-deux exposants de cette bourse.
 
Notre ami Romualdo Gianni s’était déplacé de Milan avec son épouse et présentait de beaux matériels anciens dont les piles de Volta reconstituées et du matériel récent avec de petits récepteurs à transistors imitant les anciennes présentations de récepteurs.
 
Le club Radiofil était représenté par Jean-Claude Dubourvieux accompagné de sa charmante épouse. Ils ont enregistré une adhésion directe à Radiofil.
 
Le club C.H.C.R. avait délégué l’un de ses membres qui nous a fait le plaisir de rester avec nous pour cette bourse ainsi que pour le déjeuner qui avait été prévu par la municipalité et qui a rassemblé 60 personnes.
 
Le dimanche, dernier jour de l’exposition, le maire M. Gérard Dézempte, conseil­ler général de l’Isère, a invité les participants à l’exposition et une partie de son conseil municipal à un excellent déjeuner servi sur place et réunissant environ 30 personnes.

Jean-Claude B. Montagné.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017