Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 84
<< Précédent janvier-février 2018 Suivant >>
Couverture magazine
 

Fiches ivoire :
Le Synchrône Tout pour TSF de Serge Logez.

Vie du club :
La gestion informatisée de la boutique tubes de Victor Cordoba.
Cette gestion a été développée en base de données en MS ACCESS.

Restauration :
Le poste américain Bosch 853-855 de 1938 de Jean Cudraz.
Ce poste se présente dans une élégante ébénisterie en bois vernis de 52 cm de haut, 38 cm de large et 26 cm de profondeur. Il se distingue par son accord avec un condensateur variable actionné par un petit moteur dont la gestion est assurée par un jeu de contacts et la sélection de 14 fréquences préréglées par un système de cames électromécaniques.

Réalisation :
Les nouvelles technologies au secours de la TSF de Alain Leconte.
La désertification des bandes de radiodiffusion en PO et GO nous oblige à faire preuve d’ingéniosité pour sonoriser nos vieilles radios. Les nombreux micro-émetteurs PO ou GO que nous avons réalisés les uns et les autres en témoignent. Superbe également, l’initiative des amis de Radiofil qui ont développé un module récepteur FM dont la syntonisation sur les stations se fait par la commande du condensateur variable d’origine. À la SHTSF, nous avons exploré une autre piste, la possibilité de transmettre le signal audio par une liaison Bluetooth. C’est José qui nous a orientés sur le matériel à commander, il s’agit d’un module Bluetooth Audio XS3868-2.

Mesure :
Le test des tubes européens sur Metrix U61 de Daniel Maignan.
L’analyseur de lampes U61 a été mis sur le marché par Metrix dans les années cinquante (le U61B en 1958). En 1967, il coûtait 3100 F HT fourni avec quatre adaptateurs, les fameux « camemberts ». À l’époque, les tubes au brochage européen étaient obsolètes pour la plupart depuis longtemps, bien que le lexique Gaudillat de 1963 mentionnât encore la série commençant par E et F (E415 à E499 et F460 et F704). On y trouve aussi le ACH1, le AF3 et le AK1. Les deux adaptateurs qui sont décrits dans ces lignes permettent d’utiliser l’appareil pour tester rapidement ces tubes d’avant-guerre.

Astuce :
Trucs et astuces de Alain Fargeix, .

Au fil du web :
Réparation des cadres en ferrite

Tubes (ou lampes) :
Les lampes de TSF de Pierre Hémardinquer.
De nombreux articles parus dans la revue ont mis nos lecteurs au courant de l’évolution profonde qu’on a pu constater dans la fabrication des lampes de T.S.F. Il n’existe plus, on le sait, de types de lampes omnibus pouvant servir indistinctement pour l’amplification haute fréquence ou moyenne fréquence, la détection, et même les premiers étages d’amplification basse fréquence. Les lampes à filament en tungstène à forte consommation des « âges héroïques de la T.S.F. », puis les premières « micros » à filament thorié ont fait place aux tubes à vide modernes à filament à oxyde, ou aux plus récents modèles à chauffage indirect à cathode émettrice chauffée par un élément distinct.

Reportage :
Le musée des communications en Champagne de Raphaël Girardin.
L’épopée du monde de la communication n’attend plus que vous !
Imaginez toute l’histoire des communications militaires et civiles, de 1800 jusqu’à aujourd’hui, logée dans un bâtiment de 300 m2… En effet, c’est en Champagne que vous aurez l’opportunité ­d’admirer ces collections venant du monde entier. Ce musée est l’aboutissement d’un long travail, celui d’un passionné depuis sa jeunesse, Guy Millot.

Atelier :
Modification du lampemètre Metrix 310 de Jean-Pierre Tonnelier.
Ajout de l’option de sortie de l’affichage : galvanomètre ou multimètre.
Ayant une série de lampes à tester pour Radiofil, j’ai voulu protéger mon lampemètre des affres des tubes en court-circuit qui tordent ou brisent l’aiguille du galvanomètre. Pour ce faire, je me suis inspiré de l’étude de mon ami Jean-Paul Delattre parue dans le n° 34 de la revue.
Une 5Y3 peut en cacher une autre de Denis Vernizeau.
En intervenant sur un récepteur alternatif, j’ai constaté la présence d’un ronflement assez sourd, différent du résidu de filtrage à 100 hertz habituel sur ce type de poste à redressement double alternance. Pour tout dire, il rappelle celui assez typique des tous-courants à redressement mono alternance.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2018