Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 65
<< Précédent novembre-décembre 2014 Suivant >>
Couverture magazine
 

Restauration :
Réparation d'un transformateur BF de C119 de J. Mahieux.
Ayant récupéré un vieux poste de radio C119, j’ai décidé de le restaurer. Il n’a pas été facile de trouver un schéma correspondant. Il me faudra confectionner des selfs en nids-d’abeilles et fabriquer des ersatz de A409.

Pages techniques :
La modulation de fréquence de D. Maignan.
5e partie
En suivant le signal, après le circuit d’entrée et le changement de fréquence, vient naturellement la chaîne d’amplification moyenne fréquence. Les performances en sensibilité et sélectivité d’un tuner FM dépendent pour beaucoup de cette partie du récepteur.

TSF militaire :
Le mythique Collins R388A de J-M. Mathieu.
La firme Collins Radio Company, qui a été créée en 1933 par Arthur Collins, construisit du matériel radio pour des clients spécifiques tels l’expédition antarctique de l’amiral Richard Byrd, les radioamateurs, la radiodiffusion, etc. Intéressée, l’US Navy commanda l’étude de récepteurs exigeants en fiabilité, stabilité et précision de fréquence. Les séries 51J-1 et 51J-2 sont lancées en 1949. L’utilisation du quartz assure des qualités sans compromis. Puis de 1952 à 1955 vient la série réputée R-388 (ou 51J-3). Un progrès important en sélectivité est apporté avec la série R-388A (51J-4) en 1957. Suite à des difficultés financières, Collins est acheté par Rockwell International en 1973, spécialiste actuel en télécommunication. Cependant, en 2001, la division avionique de Rockwell a été rebaptisée Rockwell Collins Inc, en guise d’hommage à Arthur Collins.

La page des OM :
Les ondes électromagnétiques

Atelier :
Construisez votre analyseur dynamique de D. Astratof.
L’analyseur dynamique, plus connu sous l’anglicisme « signal tracer » est un appareil utilisé pour tester un appareil audio, depuis la source (micro, disque, CD, tuner...), jusqu’au haut-parleur. Sur un poste de radio, il offre la possibilité de détecter la présence de l’oscillation locale, d’effectuer des réglages d’accord, ou bien de suivre le signal, démodulé ou non, depuis l’antenne jusqu’à la détection.

Téléphonie :
Restauration d'un téléphone Marty de D. Adiro.
Bien que le téléphone ne soit pas la première de mes passions, il faut avouer qu’il est facile de se laisser tenter, au détour d’un vide-greniers, par un bel objet en devenir. C’est exactement ce qui m’est arrivé avec ce poste mobile de type Marty 1910. Pas vraiment en bon état lors de son acquisition, mais complet, ce qui est l’essentiel. Pour le reste on peut toujours venir à bout de la restauration des matériaux utilisés : bois et métaux. La téléphonie, c’est aussi un peu la grand-mère de la TSF… De plus, les techniques sont assez aisées à comprendre et on peut même s’amuser à les faire fonctionner encore sur le réseau filaire actuel. Profitons-en, car cela ne saurait durer encore des décennies ! Certains radiofilistes sont sans doute aussi amateurs de ces belles pièces, bien usinées, bien finies ; c’est pourquoi l’appareil photo n’était pas loin lors des différentes étapes de la restauration…

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017