Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 56
<< Précédent mai-juin 2013 Suivant >>
Couverture magazine
 

Enquête :
Objets insolites de M. Pirat.
Collectionnant les anciens galvanomètres, au fil de mes brocantes hebdomadaires, j'ai découvert un appareil en bois avec une aiguille ressemblant à celle d’une boussole, portant des marquages bizarres et pourvu de douilles électriques « voleuses » avec deux fils : l'un rouge et l'autre vert.

Courrier des radiofilistes :
Coirrier des radiofilistes de D. Maignan.
Réalisation d'un montage de l’EPR : l’émetteur expérimental AM en PO 2 W. Dépannage d' une radio « Ingelen Mira­belle » autrichienne de forme verticale et datant d’environ 1933. Différence de sensibilité entre une galène naturelle et une galène de synthèse.

Restauration :
Poste Central des Ondes de D. Maignan.
J’ai déniché ce récepteur volumineux il y a quatre ou cinq ans à Paris, aux puces de la porte de Clignancourt. Il m’avait tout de suite séduit, non par son esthétisme, mais plutôt en raison de sa conception que j’avais trouvée originale. Faute de temps, je l’ai laissé de côté pendant un bon moment. Après un long silence (le sélecteur de tension secteur était encore sur 110 V), comme si la poussière et les miasmes d’un grenier ne suffisaient pas, il avait dû subir ensuite les affres des brocantes, transporté en vrac sans protection parmi la ferraille et autres matériaux, être exposé aux intempéries, à la boue etc. De toute évidence, il l’a échappé belle. I came across this bulky receiver four or five years ago in the Clignancourt, Paris, fleamarket. I fell for it at once, not so much for its aesthetics but more for its design which I found very original.

Réalisation :
Un ampli BF à tubes simple de J. Cornu.
Il y a plusieurs années j’ai récupéré sur un amplificateur hors service fabriqué en Alle­magne, un transformateur de sortie ainsi qu’une self de filtrage et un tube ECC83. Le tube de sortie EL502 était défectueux et la plupart des autres composants inutilisables. J’avais d’ailleurs trouvé curieux l’utilisation d’un tube de télévision dans un amplificateur basse fréquence.
Un mini jambon de B. Thomas.
L’excellente idée de Gabriel Achain d’utiliser une boîte de pâté en forme de boîte à jambon pour y loger un poste à G09 (voir Radiofil magazine n° 38) m’a donné l’idée de voir s’il n’était pas possible de loger, dans une boîte identique, un récepteur à une lampe avec écoute sur haut-parleur. Le résultat ayant dépassé mes espérances, en voici la description.

Astuce :
Economisons nos tubes Transco de P-Y. Debaes.
Ces tubes très courants furent employés à toutes les sauces et souffrent le plus souvent d’un défaut de blindage, bien qu’étant encore fonctionnels. En effet, je n’ai jamais eu affaire à un tube de cette série vraiment épuisé.

TSF militaire :
TSF et aviation militaire de A. Salles.
La période héroïque : 1910 à 1914 « Quand la TSF prend l’air »
Cet article est le premier d’une série dont l’ambition est de présenter l’évolution du matériel de transmission militaire français embarqué et ceci des origines en 1910 jusqu’en 1918. En 1910, aviation et T.S.F. (télégraphie sans fil) sont deux inventions récentes. Elles vont grandir et se « nourrir » réciproquement. Cette histoire est « limitée » au seul matériel français, c’est un choix mais c’est aussi un problème de compétence de l’auteur, passionné de longue date par les matériels de transmission anciens et qui se consacre depuis près de dix ans au projet IRMA (Inventaire Radios Militaires françaises Anciennes). On ne peut pas tout faire ! D’un autre côté, ce sujet a l’intérêt de l’inédit puisqu’il n’a jamais été traité à ce niveau (ou presque, en effet, une première version moins technique a déjà été publiée dans la revue commerciale spécialisée Avions). Les guerres ont toujours été fructueuses en inventions, applications ou améliorations techniques à son service. Celle de 1914-1918 le sera particulièrement. La TSF, en sortant des laboratoires va faire un bond prodigieux, propulsant celle-ci au bord de ce que l’on appellera un peu plus tard la radioélectricité. Mais c’est dans un nouveau domaine, là où on l’attendait le moins, l’aviation, qu’elle va prouver son incontestable efficacité.

Initiation :
Les effets du courant électrique continu de D. Masia.
Petites expériences d'électricité
Nous savons que les charges électriques (en très petites quantités) restent prisonnières (au moins un certain temps) dans l’objet (tige de PVC ou de verre) qui leur avait donné naissance, électrisé par frottement avec un chiffon. Nous allons voir, grâce aux expériences décrites ci-dessous, que ces charges électriques négatives, les électrons, (en beaucoup plus grandes quantités) peuvent circuler dans divers matériaux et provoquer des effets mesurables.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017