Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 50
<< Précédent mai-juin 2012 Suivant >>
Couverture magazine
 

Restauration :
Dépannage d'un Philips 2517 de J. Cudraz.
Lors des stages d’initiation au dépannage des Radiofilistes de l’Isère, l’un des participants a apporté un récepteur Philips 2517 à dépanner. C’est un poste de petites dimensions 270 x 160 x 150 mm en coffret de philite brun grenat. Il s’agit d’une détectrice à réaction de 1931 à trois gammes d’ondes de 200 à 2000 m, équipée de trois lampes : E424 en détectrice, B443 en ampli BF et redressement par une valve 506, avec haut-parleur à haute impédance extérieur.

Pages techniques :
Les ondes radio naturelles de C. Beghin.
Les ondes de plasma
Cette troisième partie concerne les ondes naturelles émises par des instabilités de plasma déclenchées par des particules énergétiques d’origine solaire. Le champ magnétique terrestre forme un bouclier, que l’on nomme magnétosphère, qui nous protège des radiations nocives et réagit vis-à-vis des éruptions solaires en émettant des ondes radio. C’est grâce à des observations régulières au sol, dans les régions de hautes latitudes sièges des aurores boréales et australes, et ensuite à bord des satellites scientifiques, qu’on a pu comprendre les mécanismes physiques mis en jeu et en prédire les évolutions. L’étendue des fréquences émises dépasse très largement les gammes EBF-TBF décrites dans les parties précédentes, depuis les quelques centièmes de hertz des ultra-basses fréquences (UBF), jusqu’aux hautes fréquences (HF) au-delà du mégahertz, avec des durées de signaux allant de quelques secondes à plusieurs heures.

Réalisation :
Des haut-parleurs cols de cygne de J-R. Malderez.
Symbole de la TSF et emblème de Radiofil, le haut-parleur col de cygne est un objet très expressif. L’analogie avec l’oiseau aquatique est doublement justifiée : il a pris la forme gracieuse de son cou et il est en mesure de produire des sons car, dans la mythologie grec­que, le cygne est l’oiseau dédié à Apollon qui est le dieu du chant et de la musique. Toutes ces raisons sont largement suffisantes pour rendre hommage à cet objet dont la fabrication a été abandonnée avant 1930 au profit des diffuseurs, ancêtres de nos haut-parleurs actuels. Ma petite collection comprend une vingtaine d’exemplaires dont j’ai pu comparer la qualité sonore, souvent assez déplorable. Un seul de ces objets se démarque nettement, c’est le Duotone Brunet avec pavillon en bois en forme de pétales qui produit un son d’une qualité exceptionnelle.
Capacimètre à pont de Sauty de S. Lecomte.
Au cours du dépannage ou de la remise en état d’appareils anciens, il arrive assez fréquemment que l’on trouve des composants dont la valeur est illisible. C’est notamment le cas des condensateurs au papier. Le capacimètre devient alors indispensable. Cette fonction est maintenant souvent prévue sur les contrôleurs universels numériques. Ne possédant pas ce type d’appareil, mais ayant déjà plusieurs contrôleurs analogiques, je me suis confectionné un capacimètre de type pont de Sauty qui est une adaptation du pont de Wheatstone.

Initiation :
L'Électronicofil : penthode solide de G. Prieur.
L’amplificateur BF idéal à semi-conducteurs
Dans cette seconde partie je vous propose de réaliser des circuits imprimés appliquant le concept des « penthodes à semi-conducteurs » élaborées dans l’article précédent et capables de remplacer (en mieux ?) les penthodes des étages pré­amplificateur et final.
radiomail Premiers pas de J-P. Waymel.
radiomail est un nouveau service d’aide à distance pour la réparation de vos postes de radio. Il est important de rappeler ici ce qu’écrivait l’auteur à l’occasion du lancement de ce nouveau dispositif : « Il s’agit d’un service complémentaire à la revue, aux ouvrages publiés, aux stages d’initiation, au forum, en aucun cas un service concurrent ». Complémentaire aussi à l’aide apportée par tous les bénévoles qui répondent directement aux sollicitations et questions de ceux qui s’interrogent sur la restauration de leurs postes, notamment au travers des correspondants schémathèque. Dans cet article sont succinctement décrites les deux premières aventures radiomail ayant entraîné l’échange de 128 méls pour l’une et 63 pour l’autre ! Pour connaître les modalités de fonctionnement de radiomail, veuillez vous reporter à la page 7 du radiofil magazine no 47 et à la page d’accueil du site www.radiofil.com.

Histoire des techniques :
La TSF de J-C. Montagné.
4e partie
Avant de poursuivre plus avant l’histoire de l’évolution de la TSF, nous demandons à nos lecteurs de bien vouloir faire un palier dans la dernière décennie du xixe siècle. Qui étaient les premiers utilisateurs des ondes hertziennes et qu’allaient-ils en faire ? Nous ne posons plus la question aujourd’hui parce que c’est acquis. Reportons-nous à la fin du xixe siècle et mettons en place les principaux acteurs de cette conquête. Nous ferons une distinction entre ceux qui ont pensé « communication à distance » et ceux qui ont, de prime abord, conçu toute autre application au nouveau phénomène.

Atelier :
Dépannage d'un poste Firestone de J-P. Tonnelier.
J’ai fait l’acquisition, il y a déjà quelques années, de ce joli petit poste en bakélite peinte de fabrication américaine de marque Firestone modèle : 4-A-141 (1952), à l’occasion d’une vente de TSF à Chartres. Récemment, je me suis enfin décidé à le faire revivre et j’avoue avoir été très surpris par ce type de récepteur que je ne connaissais pas du tout.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017