Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 41
<< Précédent novembre-décembre 2010 Suivant >>
Couverture magazine
 

Fiches ivoire :
Machine à cylindres Échophone (1898)

Restauration :
Un Pizon-Bros Sky Master de J-P. Hervé.
Le « Sky Master », manifestement optimisé pour l’usage colonial, est équipé pour recevoir, en plus des gammes grandes ondes et petites ondes, six gammes d’ondes courtes (bandes des 16 mètres, 19 mètres, 25 mètres, 31 mètres, 41 mètres et 49 mè­tres). Il est prévu pour fonctionner « en nomade » avec des piles de 12 volts (pour le chauffage des filaments) et 90 volts (pour la haute tension anodique).

Réalisation :
Lampemètre FC2010 de C. Fabert.
1re partie
Cet appareil permet de relever les caractéristiques des tubes électroniques en réalisant des mesures dans des conditions de fonctionnement réelles. Pour construire ce lampemètre il n’est pas nécessaire de bobiner des transformateurs spéciaux. Il utilise les combinaisons Métrix du 310 et de l’U61 dont le manuel est disponible sur internet. Il est également possible d’utiliser l’excellent logiciel Combix (logiciel gratuit) qui est disponible à l’adresse suivante : http://pagesperso-orange.fr/convoi/radiotsf/combix.htm
Des tubes 6K7 à transistors pour le récepteur BC312 de J. Mahieux.
6K7 with transistors
En roue libre depuis pas mal de temps je commençais à m’ennuyer, il me fallait donc trouver un nouveau projet. J’ai donc décidé de « transistoriser » un poste de radio à lampes, mais sans altérer son fonctionnement le moins du monde. Il devra continuer à fonctionner normalement avec un de mes circuits. Je suis radioamateur et mon choix s’est porté sur un BC312 équipé de lampes à culot octal.
Un émetteur original de J. Cornu.
Adapté de celui décrit dans l’Encyclopédie Pratique de la Radio
Je me suis intéressé à la radio à l’âge de 17 ans en 1954. Je me souviens avoir réalisé un poste à réaction que j’avais trouvé en kit à l’époque, puis divers ampli BF à lampes et électrophones.

Doc technique :
Alimentation haute tension IP17 Heathkit de C. Robin.
Cet article décrit un produit proposé par Heathkit dans les années 1960-1970. Ce kit n’est bien sûr plus disponible, mais le schéma de cette alimentation peut servir de base à la réalisation d’une alimentation d’atelier très utile pour le dépannage, la mise au point de montages à tubes, l’alimentation de récepteurs à tubes sans alimentation intégrée, comme certains récepteurs de surplus. Cette alimentation n’utilise que des composants encore faciles à trouver.

Presse rétro :
A la recherche de l'Audion perdu de E. Aisberg, M. Pirat.
Feuilletant avec beaucoup d’intérêt le numéro de Toute la Radio de septembre 1947 dont le directeur était Eugène Aisberg, auteur bien connu de l’ouvrage de vulgarisation La radio ? Mais c’est très simple, j’ai découvert cet article intitulé « Un tube a disparu » dont je vous livre le texte ci-dessous.

Au fil du web :
Au fil du forum de D. Maignan.
Les ficelles de cadran, salutations, dépannage d'un RA93A, bobine d'excitation sous le châssis
Comme la plupart d’entre vous le savent, le forum créé par Radiofil et mis à la disposition de tous les amateurs de techniques radio et sonores anciennes, est un haut lieu d’expression et d’échanges courtois et par conséquent une source d’informations toujours très intéressantes, avec la présence régulière de participants étrangers. Nous sélectionnerons quel­ques files que nous estimons d’un grand intérêt pour nos lecteurs que nous reproduisons dans les lignes de la revue, en pensant en particulier à ceux qui n’ont pas Internet.

Histoire des techniques :
Qui a inventé l'antenne? de J-C. Montagné.
En préalable, qu’est-ce qu’une antenne ? D’après le dictionnaire étymologique Larousse le mot viendrait du latin antenna qui signifie vergue. Comme on le sait la vergue est un terme de marine qui désigne une longue pièce de bois disposée en travers du mât d’un navire pour soutenir la voile. Le terme a été appliqué à partir du 15e siècle aux appendices tactiles des insectes et à la radio à la fin du 19e siècle

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2017