Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 88
<< Précédent septembre-octobre 2018
Suivant >>
Couverture magazine
 

Fiches ivoire :
Le poste Marquett 63 de Serge Marinier.

Courrier des radiofilistes :
Courrier des radiofilistes

Restauration :
Restauration Vulcain de Fernand Maton.
J’ai trouvé ce poste dans une braderie pour la modique somme de 10 euros, complet et en assez bon état apparent, avec en prime quelques disques 78 tours d’époque. Mais l’appareil était en panne, la prudence étant de mise, il ne devait pas être mis sous tension sans quelques interventions, repérages et vérifications électriques et un nettoyage complet. La seule présence partielle du logo collé en bas à gauche de la face avant indiquait sa marque avec un numéro de série gravé sur le châssis.
Réfection des cadrans de Victor Cordoba.
Cet article n’a pas la prétention d’indiquer toutes les méthodes et astuces qui peuvent être utilisées pour la rénovation de nos appareils de collection. Il s’inspire d’astuces trouvées çà et là, avec en particulier la méthode de Hubert Frappier pour l’opacification qui est nécessaire dans certains cas et pour laquelle il faut se procurer de la fleur de soufre que l’on trouve facilement dans les drogueries (attention ça pique la muqueuse du nez, à manipuler avec précaution).
Un petit récepteur des Éts Leclerc de 1926 de Serge Logez.
Il s’agit d’un beau petit récepteur à réaction de 1926, de bonne facture, équipé de trois lampes. Ses dimensions sont 35 x 20 x 18 cm. Un examen rapide montre qu’il y aura beaucoup de travail pour restaurer l’ébénisterie et que manifestement le câblage a été bricolé, car il manque quelques fils.

Réalisation :
L’Électronicofil met en œuvre des modules économiques de Gérard Prieur.
Construction d'une alimentation
De nombreux passionnés d’électronique désirent faire profiter leurs systèmes à tubes d’adjonctions faciles à réaliser avec des semi-conducteurs. Ils se trouvent confrontés aux besoins d’une tension basse (par exemple 12 volts), stabilisée et capable de fournir quelques centaines de milliampères. On trouve à la vente sur la toile des modules de toutes sortes à des prix défiant la concurrence européenne. L’alimentation des filaments s’effectue généralement par une tension alternative de 6,3 volts et nous allons réaliser, avec un de ces modules, une alimentation stabilisée donnant une tension ajustable de 9 à 20 volts jusqu’à plus de 200 mA.

Mesure :
L'impédance des transformateurs de sortie
On attache une importance exagérée à la valeur absolue de l’impédance que présente le primaire des transformateurs de sortie. Loin de nous la pensée que cette impédance soit un facteur secondaire, mais on croit bien souvent, à tort, qu’une mauvaise impédance détruit les qualités musicales, alors qu’en réalité une mauvaise adaptation diminue surtout la puissance de sortie. Une valeur insuffisante dans le circuit anodique peut également augmenter exagérément la dissipation anodique et raccourcir ainsi la vie de la lampe.

Au fil du web :
Au fil du forum de Serge Logez.
Un poste à deux lampes
Comme la plupart d’entre vous le savent, le forum de Radiofil, qui est mis à la disposition de tous les amateurs de techniques radio et sonores anciennes, est un haut lieu d’expression et d’échanges courtois et par conséquent une source d’informations toujours très intéressantes, avec la présence régulière de participants étrangers. Nous sélectionnons des sujets que nous estimons être d’un grand intérêt pour nos lecteurs et nous les rapportons dans les lignes de la revue, en pensant en particulier à ceux qui n’ont pas Internet. Dans cette édition, le sujet de la discussion porte sur la fabrication d’un poste à amplification directe avec un minimum de composants en s’inspirant de schémas de postes des années vingt à trente.

Histoire des hommes :
Ducretet en Belgique de Bruno Brasseur.
La Belgique est un petit pays, pour ainsi dire coincé entre ses grands voisins, l’Angleterre, la France et l’Allemagne (encore à ce jour, les Belges sont appelés avec complaisance « ces petits Belges »). Par cette circonstance, son histoire de la télégraphie sans fil avant la Grande Guerre est mal connue de ses voisins. Pourtant, avant cette guerre, les Belges avaient atteint un niveau pour le moins comparable à celui des plus grands : déjà en 1907 et 1908 de la radiotéléphonie, en 1913 un contact radiotélégraphique avec le Congo Belge (plus de 6 000 km) et en 1914 de la radiodiffusion régulière avec de la musique entendue jusqu’à la tour Eiffel, et cela avant l’emploi des lampes radio ! Mais nous allons voir maintenant ce qui s’est également passé tout au début du siècle précédent.

Histoire des techniques :
Les instruments de musique électroniques de Tony Luzy.
La première décennie du xxe siècle
Dans la partie précédente, nous avons étudié les inventions des précurseurs de la musique électronique et les concepts à l’origine du développement du Tel­har­mo­nium par Thaddeus Cahill. Abordons maintenant la description proprement dite et l’histoire de l’instrument.

Reportage :
Comme en 40 de Alain Caupène.
Cet article est relatif à la manifestation organisée pour la deuxième année par un petit village de la Haute-Vienne, Saint-Junien-les-Combes (200 habitants). Il y a peu de chances que vous le connaissiez. Pour le situer nous dirons que nous sommes aux portes de Bellac, l’une des deux sous-préfectures du département et terre natale de Jean Giraudoux qui écrivit en 1942 la pièce de théâtre célèbre L’Apollon de Bellac, ce qui nous ramène à la période de la Seconde Guerre mondiale et aux radios espions du SOE (Special Operations Executive était un service secret britannique qui opéra durant la Seconde Guerre mondiale, traduction : direction des opérations spéciales).

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2018