Login:

Password:


Lost password
How to join us
Retour ? l'accueil
 
The club The magazine Classified ads Useful addresses Radiomail Schematics library I am lost
 
Wireless diary
Day after day, find the wireless events: exchange markets, exhibitions, junks, sales, fairs related to radio, sound reproduction, ham, etc. :
> On your diary...
The illustrated reports of the most oustanding events :
> Reports of junks, exhibitions, etc.
Organizers, members... partagez une info avec les radiofilistes
> Announce an avent
 
Surfing
Événements
> Radio junk and exhibition diary
> Radio junk and exhibition reports
> Event announcement
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Library
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> The latest magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Useful addresses
> Radio shops
> Musées
> Associations and radio-clubs
Websites about radio
> France
> Europe
> États-Unis
> Other countries
Who are we ?
> Présentation du club
> Portrait gallery
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> How to join us
> Contact us
 

Wireless diary
Reports
Announce an avent
 
<< Back to event list
27th October 2012

Viry-Châtillon (91) — Viry-TSF : stages d’initiation au dépannage TSF (1re session)

This report has been published in the issue No. 54 of Radiofil magazine.
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
  • photo 5
  • photo 6
  • photo 7
  • photo 8
  • photo 9
  • photo 10
  • photo 11
To stop scrolling, fly over the photos with the mouse. Click on a thumbnail to enlarge.
Viry-TSF, c’est le nom donné aux stages d’initiation au dépannage des anciens postes à lampes, stages organisés par le radio-club F5KEE de Viry-Châtillon (dans l’Essonne) et par Radiofil. La toute première session s’est tenue les samedi 27 et dimanche 28 octobre 2012. Elle a accueilli 8 participants qui ont apporté chacun au moins un poste à réparer.
 
Le radio-club F5KEE est dynamiquement présidé par Éric Billia et dispose de magnifiques locaux au sein de la maison des associations (http://f5kee.free.fr/). Dans la salle de réunion, les branchements secteur des 9 tables étaient sécurisés par un différentiel 30 mA, un transformateur d’isolement et un véritable transformateur 220/110.
 
Georges Ricaud (F6CER), Claude Robin (F5BGG) et moi-même (F5FOD) avons animé cette session, aidés de Franck Sutton (F5TMB) et Békir Yurdakul, notre auditeur libre.
 
Éric Heidrich (F5TKA) a préparé les collations, tâche ingrate mais parfaitement accueillie : petits gâteaux et café réconfortent ! Il est par ailleurs le webmaster du site du radio-club, l’inventeur du nom « VIRY-TSF » et le créateur de l’affiche correspondante.
 
Nous avons démarré samedi matin par quelques rappels indispensables concernant la sécurité. Puis nous avons présenté la constitution générale d’un poste superhétérodyne et la sacro-sainte méthode de recherche de pannes, un peu plus délicate d’ailleurs pour les tous-courants et pour certains postes au schéma particulier. Il nous est vite apparu que notre auditoire avait hâte de se mettre concrètement à l’ouvrage…
 
Peu ou pas de pannes dans les étages BF. Des pannes à chaud, une réception faible en FM, des mauvais contacts dans un transformateur MF, un poste sans CAG ni potentiomètre de volume mais avec un potentiomètre agissant simultanément sur les gains de plusieurs tubes : les animateurs durent parfois eux aussi se creuser la tête...
 
Les exposés techniques furent réalisés à la demande : technologie de certains composants, fonctionnement d’une triode, pourquoi faut-il presque toujours changer le condensateur de liaison vers l’étage final BF, pourquoi rechercher une panne en allant du HP vers l’antenne, etc. Georges Ricaud a régalé l’assistance d’un petit développement sur les condensateurs électrochimiques et électrolytiques. Il a fourni une multitude d’explications techniques et historiques, répondant ainsi de manière simple, exacte et sans équations à de nombreuses questions : du grand Art !
 
Les postes suivants ont retrouvé paroles, musique… et parasites (!) :
 
— le DeWald 630 de Rodolphe Arnstein,
 
— le Radiola RA230 d’André Bichelberger,
 
— le Schneider Rondo 57 d’Éric Billia,
 
— le Grundig UKW-Concert-Boy de Philippe Lamot,
 
— l’Amplix Castor de Jean-Pierre Lefebvre (enfin presque : il a encore du travail à faire sur le clavier et les condensateurs GO de l’oscillateur local),
 
— le poste de marque et modèle inconnus de François Mallozzi, poste qui a dû être presque entièrement reconstruit,
 
— le Radiola RA84A de Stéphane Moriceau,
 
— le Zenith H723Z de Gaël Popot.
 
Nous avons tous passé un excellent week-end, dans une ambiance détendue et conviviale. Un petit questionnaire a été envoyé aux participants après le stage afin d’améliorer la tenue et le contenu des prochaines sessions.
 
Un grand merci à l’équipe de Joseph Millon-Frémillon de Charvieu-Chavagneux qui nous a guidés dans nos premières démarches d’organisateurs !

Jean-Pierre Waymel

The club The magazine Classified ads Useful addresses I am lost Schematics library Planning of events Reports Links Member area
© Radiofil 2004 - 2017