Login:

Password:


Lost password
How to join us
Retour ? l'accueil
 
The club The magazine Classified ads Useful addresses Radiomail Schematics library I am lost
 
Wireless diary
Day after day, find the wireless events: exchange markets, exhibitions, junks, sales, fairs related to radio, sound reproduction, ham, etc. :
> On your diary...
The illustrated reports of the most oustanding events :
> Reports of junks, exhibitions, etc.
Organizers, members... partagez une info avec les radiofilistes
> Announce an avent
 
Surfing
Événements
> Radio junk and exhibition diary
> Radio junk and exhibition reports
> Event announcement
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Library
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> The latest magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Useful addresses
> Radio shops
> Musées
> Associations and radio-clubs
Websites about radio
> France
> Europe
> États-Unis
> Other countries
Who are we ?
> Présentation du club
> Portrait gallery
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> How to join us
> Contact us
 

Wireless diary
Reports
Announce an avent
 
<< Back to event list
5th December 2004

Pont-Saint-Esprit (30) — Bourse TSF

This report has been published in the issue No. 6 of Radiofil magazine.
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
  • photo 5
  • photo 6
To stop scrolling, fly over the photos with the mouse. Click on a thumbnail to enlarge.
Montée en puissance pour ce deuxième rassemblement organisé à nouveau de main de maître par Max Blanc. La superbe salle mise à notre disposition par la municipalité avait été équipée en antennes, prises secteur et était dotée d’un confort digne des plus grandes bourses. La fréquentation a été encore meilleure qu’en 2003, sans doute en raison de la position plus centrale de la salle. La brocante annuelle avait lieu ce même jour à proximité et le redoutable mistral qui soufflait sur les allées a sans doute contribué à faire entrer les plus frileux dans l’ex-caserne Pépin, qui était pour un dimanche le temple de la TSF.
 
Impossible de passer sous silence la convivialité de cette journée tant elle a titillé en permanence l’ouïe… et l’odorat des participants, depuis le petit déjeuner (à la fourchette) dès 8 h jusqu’au vin d’honneur de 18 h. L’animation non-stop au micro HF a été assurée par l’ami Guy Piard qui n’a pas ménagé sa peine pour fixer les chalands sur les stands. À la pause, (12 h-14 h) intermède musical par Michel Bertet, talentueux auteur-compositeur-interprète-collectionneur et jovial provençal qui nous a « régalé » de son répertoire personnel et de celui de Béard, de Brassens…
 
La Confrérie des « Cure Biasses » (toujours intraduisible) a assuré simultanément la cuisine, le service, le bar… et l’animation « extra TSF ».
 
Des anecdotes racontées par quelques vieux mariniers spiripontains1 au temps du Rhône navigable ont monopolisé l’attention des visiteurs. Histoire des haltes quotidiennes sur le trajet Lyon-Marseille et durant lesquelles le batelier déployait deux mâts sur sa péniche, tendait son antenne et écoutait son galène. Galène : le mot magi­que était prononcé et de nombreux jeunes et moins jeunes ont pu enfin découvrir ce qu’était ce cristal aux propriétés si mystérieuses.
 
Réflexion amusante d’un bambin à sa grand-mère devant un galène Oudin : « Regarde, mamie, c’est le même que celui de papy qu’on a jeté. » Je pense qu’il parlait du récepteur. Dommage quand même !
 
Au stand Radiofil, interrogation d’un passant sur le prix d’un cathédrale américain exposé auquel j’ai répondu évasivement et imprudemment quelques centaines d’euros. Il m’a répondu : « Ah ? Tant que ça ? J’allais le donner ! Je l’en ai dissuadé et j’ai pris son adresse, mais je suis condamné à acheter son cathédrale… quel­ques centaines d’euros ! ».
 
Rencontre à ce même stand avec Claude Béalet, organisateur de la bourse de Vénéjean, qui m’a assuré vouloir reconduire cette manifestation qui avait périclité en 2004, faute de publicité. Même discours avec Jean-Marie Schnetzler (qui s’est abonné pour l’occasion), nostalgique de la bourse des Vans et qu’il voudrait voir perdurer. En bref, encore quelques belles manifestations à venir dans le Sud-Est pour peu que les bonnes volontés se fédèrent. Nul doute que le magazine prêtera son concours s’il faut promouvoir ces deux événements.
 
Difficile de dire s’il y a eu beaucoup de transactions. L’éventail des récepteurs proposés était très large et la fourchette de prix itou. Des « promotions » de dernière minute ont suscité quelques attroupements sur des récepteurs dont le prix avait rebuté les acheteurs jusqu’alors.
 
À noter enfin de façon anecdotique (et sans chauvinisme !) la forte participation en exposants et visiteurs du département de l’Isère qui avait fait le déplacement en nombre. Ce dynamique département sera sous peu en mesure de poser sa candidature pour la prochaine assemblée générale !
 
Bilan largement positif donc pour l’organisateur Max Blanc tant sur le plan de l’organisation que sur celui de la mobilisation. La communication tous azimuts qu’il a menée dans les journaux et à la radio avec son complice Guy Piard a porté ses fruits. Les quelques tables demeurées libres ne devraient plus l’être pour la manifestation 2005 si l’évolution perdure au même rythme.
 
Pour ma part, j’ai été pillé en bulletins d’inscription et spécimen gratuits. J’ose espérer que ce n’était pas pour envelopper les sandwichs et que le trésorier en verra les retombées.

Michel Guy

The club The magazine Classified ads Useful addresses I am lost Schematics library Planning of events Reports Links Member area
© Radiofil 2004 - 2017