Login:

Password:


Lost password
How to join us
Retour ? l'accueil
 
The club The magazine Classified ads Useful addresses Radiomail Schematics library I am lost
 
Wireless diary
Day after day, find the wireless events: exchange markets, exhibitions, junks, sales, fairs related to radio, sound reproduction, ham, etc. :
> On your diary...
The illustrated reports of the most oustanding events :
> Reports of junks, exhibitions, etc.
Organizers, members... partagez une info avec les radiofilistes
> Announce an avent
 
Surfing
Événements
> Radio junk and exhibition diary
> Radio junk and exhibition reports
> Event announcement
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Library
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> The latest magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Useful addresses
> Radio shops
> Musées
> Associations and radio-clubs
Websites about radio
> France
> Europe
> États-Unis
> Other countries
Who are we ?
> Présentation du club
> Portrait gallery
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> How to join us
> Contact us
 

Wireless diary
Reports
Announce an avent
 
<< Back to event list
16th July 2004

Douarnenez — Fêtes maritimes

This report has been published in the issue No. 4 of Radiofil magazine.
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
  • photo 5
  • photo 6
  • photo 7
  • photo 8
  • photo 9
To stop scrolling, fly over the photos with the mouse. Click on a thumbnail to enlarge.
Les fêtes maritimes de Douarnenez 2004 sont une précieuse occasion pour valoriser le patrimoine radio maritime. La radio, composante incontournable pour les professionnels de la mer est un élément essentiel pour la sécurité des marins.
 
Durant les cinq jours de fête, du 16 au 20 juillet 2004, l’association Les Amis du Port-Musée, Treizour a disposé d’un stand de 36 m2 avec l’entité La radio et la mer. Avec le concours des radioamateurs du Finistère nous avons été actifs sur les ondes et avons présenté l’histoire de la radio maritime au travers de panneaux explicatifs.
 
Démonstration de liaisons satellitaires
 
Notre rencontre avec Andy Thomas, radioamateur anglais (G0SFJ) nous a ­permis de faire partager une expérience éducative satellitaire ayant pour but d’informer la jeunesse et de présenter le radio­­ama­teurisme.
 
Le satellite SO50 construit pour une utilisation expérimentale apparaît à l’horizon à 12 h 22 locale. Le contact est établi avec la station anglaise GB4FUN de la RSGB (Radio Society of Great Britain) présente dans une école ; les jeunes Anglais sont à l’écoute. Nous gardons le contact durant quatorze minutes jusqu’à la disparition du satellite au nord.
 
La fréquence d’entrée est en VHF, mode FM sur 145,850 MHz. La fréquence de sortie est en UHF, mode FMsur 436,800 MHz.
 
Expérience réussie face à un public curieux, surpris et n’osant pas trop approcher. Sommes-nous des extra-terrestres ? Non bien sûr, mais des personnes attentives qui souhaitent faire partager avec le public l’évolution technologique.
 
Stand « La radio et la mer »
 
Ce stand nous a permis d’être de bons messagers pour préserver la mémoire d’un métier aujourd’hui disparu.
 
Promotion. — Nous disposions de nombreux produits publicitaires du Réseau des Émetteurs Français, du Club Histoire et Collection de la Radio, de l’association Radiofil ainsi que des publicités sur le matériel radio. Tous les documents ont été retirés par les visiteurs. Il est vrai que la population était dense avec les 150 000 personnes ayant participé aux Fêtes Maritimes.
 
• Journal Le Télégramme
 
L’article de presse sensibilise sur l’urgence de préserver et de mettre en valeur les outils de communication et de radionavigation.
 
La radio-navigation
 
Le récepteur Decca Mark 21 auquel était conjugué le traceur de route Decca qui permettait, en pêche, de chaluter avec exactitude sur la longueur des bancs repérés.
 
Rappel historique : le système de radionavigation Decca était un système hyperbolique d’origine anglaise datant de 1945. Il utilisait trois réseaux constitués d’une station principale et de trois stations esclaves, en phase à la station principale. Le calcul de la position s’effectuait en comparant la phase des signaux reçus de chaque émetteur.
 
Le système Decca nécessitait l’emploi de récepteurs et de cartes spécialisées.
 
Les activités radio
 
Sur les ondes : en morse, en phonie, en mode packet (transmissions de données).
 
Les contacts ont été très enrichissants avec les anciens patrons pêcheurs.
 
Le Decca Mark 21 avec traceur de route a permis de créer une ambiance très sympathique et d’engager des discussions de qualité.
 
Remerciements
 
Merci à l’association Fêtes maritimes 2004 de Douarnenez de nous avoir permis de valoriser le patrimoine radio maritime.
 
Merci à tous les radioamateurs qui se sont investis afin de créer une dynamique et de pouvoir répondre aux nombreuses questions posées par le public.
 
Merci également à madame le Maire de Douarnenez pour sa visite attentive. Nous lui avons fait partager notre passion et nos souhaits de préservation de ce patrimoine culturel et de ces outils de transmissions et de radionavigation.

The club The magazine Classified ads Useful addresses I am lost Schematics library Planning of events Reports Links Member area
© Radiofil 2004 - 2017