Login:

Password:


Lost password
How to join us
Retour ? l'accueil
 
The club The magazine Classified ads Useful addresses Radiomail Schematics library I am lost
 
Wireless diary
Day after day, find the wireless events: exchange markets, exhibitions, junks, sales, fairs related to radio, sound reproduction, ham, etc. :
> On your diary...
The illustrated reports of the most oustanding events :
> Reports of junks, exhibitions, etc.
Organizers, members... partagez une info avec les radiofilistes
> Announce an avent
 
Surfing
Événements
> Radio junk and exhibition diary
> Radio junk and exhibition reports
> Event announcement
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Library
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> The latest magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Useful addresses
> Radio shops
> Musées
> Associations and radio-clubs
Websites about radio
> France
> Europe
> États-Unis
> Other countries
Who are we ?
> Présentation du club
> Portrait gallery
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> How to join us
> Contact us
 

Wireless diary
Reports
Announce an avent
 
<< Back to event list
15th December 2001

Chartres (28) — Vente de Chartres

This report has been published in the issue No. 108 of Bulletin de l'AEA.
Une première : une partie de la vente avait lieu dans le nouvel Espace du Coudray, bien éclairé et ensoleillé avec une ambiance plutôt techno que vieillot. Il est vrai que le chauffage ne marchait pas fort mais cela n'a pas refroidi l'ardeur des collectionneurs qui sont venus nombreux au point ou le parking ne suffisait plus. Il y avait des voitures stationnées sur la route a l'extérieur de l'enceinte, mais les agents venus jeter un coup d'œil sur les postes n'ont rien dit... Dans ce nouveau coin quelques copains ont été chercher à manger, on peut quand même manger convenablement dans le coin.
 
Une dernière : la dernière vente en francs français avant l'euro le premier janvier. On ne pourra plus dire que tel poste a fait "une brique" à moins de monter aussi haut que le piano Ducretet de l'année dernière. On avait tellement pris l'habitude de la cote des objets familiers en francs que cela va dépayser au début. Mais le progrès est censé être une bonne chose, n'est-ce pas ?
 
Dans l'ensemble la vente était moins intéressante que les dernières fois car il y avait maints lots de verticaux et d'horizontaux qui trouvaient boudeur au lieu de preneur, et les choses ont traîné un peu. On ne peut plus compter les lots a 200 ou 300 F, il y eut
 
même un lot a lO F!
 
Les distractions ont répondu a l'appel pourtant, a commencer par un Philips rarement vu, un 738B qui a suscité beaucoup d'intérêt malgré le fait qu'il fonctionne à batteries et qu'il lui manquait une partie du mécanisme d'accord. Il a fait 1800 F. Les postes venus de Tchéchoslovaquie, les Étoile Rouge, les Tesla et le Philips 960AS ont bien tenu le coup, un 960 réalisant 3 OOO F. Les SNR et le Sonora Excellence 301 trouvent toujours preneur a des prix solides. Des inattendus: un "chapeau chinois" dans son emballage d'origine qui a dépasse 2 OOO F, et un petit bakélite australien avec un dos qui ne lui allait pas tout a fait qui a fait 2 600 F. Un vieux copain, le Psyché de Gody avec son miroir dans le couvercle abattable a fait plus de 1 OOO F. Mais un "novelty" a bien surpris : le transistor en forme de pompe a essence qui a de loin dépasse son concurrent "La Bouche" en décrochant le gros lot des transistors : 1 550 F.
 
Pendant que certains déjeunaient, Me Maiche a continué avec les téléphones, qui du point de vue "investissement" semblent plus solide en moyenne que les postes du matin - un Roussel a dépassé 9000, et un Thomson a frôlé les 4000 F. Les télégraphes les ont suivis, la plus belle pièce étant le coffret jeu scientifique Nimelior qui est monté à 15 OOO F. Il avait un très bon aspect avec ses deux antennes !
 
Les microphones ne se sont pas révélés extraordinaires, le plus coté étant un Beyer a 550 F.
 
Dimanche la vente avait lieu dans la Galerie, ou le chauffage fonctionnait a fond, et où sont passés beaucoup de postes batterie et à galène. C'est là qu'on voit passer des objets bien disputés, a en citer parmi d'autres un très beau Radiomuse a 15000F, un Vitus Europe II a 22 OOOF, un Elgédyne en très bon état a 15 500F et un Kera a 8 8800 F. La pièce de résistance c'était le SIF en couverture du catalogue, avec son cadre incorpore. A certain moment quelqu'un disait qu'il était sale, qu'il avait besoin d'un bon nettoyage; dans son jus il a fait 38 OOO F. Qu'est-ce qu'il aurait fait nettoyé ? Il a rendu le Ducretet a façade en bois et le Berrens AB4 chiches en comparaison de leurs "petits" 13 OOO F. Le curieux cerf volant est "monté" a 1900 F. Un second SIF à lampes extérieures a fait 8 400 F. À la fin viennent toujours les diffuseurs, les lampes et la documentation, si un jour on laissait les postes batterie a la fin pour commencer avec autre chose ? La documentation n'a plus que quelques amateurs a la fin, il ne reste souvent dans la salle qu'une poignée de férus. Quelqu'un de sérieux a dû rester quand même pour le bel album du "Groupe des Sociétés Indépendantes de TSF" car il lui restait en poche 5 200F pour l'acheter ... la lettre du Général Ferrié a réalisé 550F, mais la plupart de la doc est partie relativement peu cher. Quelques lampes ont intéressé: les quatre triodes bleues a 2 800, et les "23 lampes anciennes" a 3 800E Votre serviteur loue le bon déroulement de la sortie des objets à l'espace, c'est bien plus facile et efficace. Espérons que le chauffage suivra son exemple. Il y avait de la place pour tout le monde sauf dans le parking, et il y a des restos pas loin. Quant a la Galerie, c'est son ambiance qui plait, et on mange très bien place de la cathédrale. Quant au stationnement, puisqu'il n'y avait pas de marché le dimanche, aucun problème, mais d'autres fois ...
 
En conclusion une bonne vente, peut être moins garnie cette fois, et sous/surchauffée. A cause de la qualité des objets la vente s'est déroulée un peu moins lestement qu'au mois de juin dernier, avec davantage d'objets retires faute d'enchères. Quelques belles pièces quand même, et le plaisir de se rencontrer. Personne dans les avions avec des chaussures piégées cette fois, mais on y pense, et on a tendance a scruter les autres passagers de près. A Boston la fouille a été minutieuse, mais un châssis de poste batterie a été admis pour venir en France. Au retour, un relent du bon vieux temps ou la sécurité était bien décontractée, et un poste secteur et des bouteilles de vin sont passés facilement. A la prochaine!

Richard Foster

The club The magazine Classified ads Useful addresses I am lost Schematics library Planning of events Reports Links Member area
© Radiofil 2004 - 2017